Aides : coups de rabot en 2012

L'Etat est contraint de faire des économies. Il a donc annoncé toute une série de mesures pour 2012, dont la révision des aides à l'amélioration de la performance énergétique. Effectuer des travaux de rénovation reste cependant très intéressant. Prévention du Patrimoine Français vous en explique les raisons.


Crise oblige, l'état va grandement réduire son train de vie en 2012... L'immobilier et le bâtiment vont payer un lourd tribut puisque les aides liées à ces secteurs sont les premières à subir un coup de rabot. Certes, les candidats à l'amélioration de l'isolation thermique de leur logement ou à la rénovation de leur toiture toucheront donc moins d'aides, mais il reste très intéressant d'entreprendre ces travaux de rénovation en grande couronne.


Les principales diminutions


- Plafonnement des crédits pour les équipements photovoltaïques, solaires et thermiques
- Crédit d'impôt de 13 à 12 % pour les chaudières à condensation et matériaux d'isolation thermique.
- Crédit d'impôt de 22 à 18 % pour les appareils de régulation de chauffage.
- Crédit d'impôt de 22 à 18 % pour les pompes à chaleur.
- Crédit d'impôt de 22 à 18 % pour les équipements au raccordement à un réseau de chaleur ou de récupération des eaux pluviales.
- Crédit d'impôt de 45 à 38 % pour la réalisation d'un DPE s'il n'est pas obligatoire.

Les raisons d'entreprendre les travaux


Elles restent nombreuses. La première d'entre elles est... le crédit d'impôt. Suite au Grenelle de l'Environnement, le parc de logements français doit encore faire des progrès en économies d'énergies. Les aides se poursuivent donc même si elles sont moins importantes. En outre, il ne faut pas oublier que la plupart des niches fiscales sont touchées, quand elles ne disparaissent pas complètement. Autant donc profiter de celles qui sont les plus rentables à long terme.


L'isolation thermique de votre logement lui fait gagner énormément en confort. En moyenne, une maison de grande couronne ayant vu son isolation thermique rénovée par Prévention du Patrimoine Français consomme 30 % de moins d'énergie. Quoi qu'il arrive, dès les premières années, ces travaux permettent d'effectuer des économies sur vos factures de manière directe.


La revente en tête. Se loger et entretenir sa maison sont devenus l'une des charges les plus onéreuses pour les ménages. La crise économique, ajoutée à l'augmentation du prix des matières fossiles, devrait accentuer la tendance dans les années à venir. D'où, l'importance d'avoir un logement bien noté en matière de DPE. De plus en plus, un A ou B le rendront beaucoup plus attractif qu'un E ou F par rapport à des biens comparables à la revente.


Vous l'aurez compris, il ne faut surtout pas hésiter à planifier vos travaux d'isolation thermique, de traitement du bois, de couverture et toiture, de ravalement de façades et de remplacement de portes et fenêtres.


Nos 6 agences Prévention du Patrimoine Français (95, 78, 77, 60, 78, 93 et 28) se tiennent à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner dans vos projets de rénovation.


Contactez-nous et obtenez un devis gratuit et personnalisé dans les 48 heures !

Les équipes de Prévention du Patrimoine Français