Besoin d'optimiser le système d'isolation de votre habitation ou de réduire vos factures liées au chauffage ? Vous avez la possibilité de bénéficier d'aides financières pour les travaux relatifs à la rénovation énergétique de votre logement. Découvrez les différents soutiens financiers correspondant à vos besoins en matière d'éco-rénovation.

De nombreuses études dénoncent le manque d'information des Français par rapport aux aides financières existantes pour leurs travaux d'éco-rénovation. Ainsi, 41% d'entre eux réalisent des travaux d'éco-rénovation sans bénéficier de l'appui de l'État. Tour d'horizon des aides à la rénovation énergétique disponibles en 2017.


Les aides les plus courantes pour l'éco-rénovation

Le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) fait partie des programmes de financement les plus connus dans l'Hexagone. Il donne accès à un crédit d'impôt de 30% sur le montant des dépenses éligibles. Ce montant est remboursé en cas d'excédent ou pour les citoyens non imposables. Évalué sur une période de 5 années, le plafond des dépenses éligibles s'élève à 8 000€ pour une seule personne et à 16 000€ pour un couple marié ou pacsé. Par ailleurs, une majoration de 400€ est prévue par personne à charge. Il existe également une mesure réduisant la TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique.

La prime CEE (Certificat d'Économie d'Énergie) ou Prime Énergie est également assez répandue. Pour ce financement, le montant est calculé selon les économies d'énergie obtenues grâce à la rénovation. Cette somme varie également selon la location géographique du logement et la nature des travaux. Toutefois, la rénovation doit être effectuée sur une résidence de plus de 2 ans et se conformer aux prescriptions de la performance énergétique. L'État a également prévu des chèques énergie pour soutenir financièrement les personnes se trouvant en situation de précarité énergétique. Elles permettent de payer les factures d'électricité et de gaz ainsi qu'une partie des travaux d'éco-rénovation.


Autres types de financement

Appliqué jusqu'au 31 décembre 2018, l'éco-prêt à taux zéro propose une somme de 30 000€ maximum pour financer les travaux de rénovation énergétique. Comme son nom l'indique, ce prêt est à taux d'intérêt nul. Il s'applique à tout propriétaire sans tenir compte de ses ressources, contrairement à la prime "coup de pouce économie énergie". Cette dernière permet toutefois de bénéficier d'une aide pour optimiser la performance énergétique des équipements.

Pour sa part, l'Anah (Agence nationale de l'habitat) propose un soutien financier correspondant à 35% à 50% des dépenses associées aux travaux d'éco-rénovation et aux travaux lourds de réhabilitation. Baptisé "Habiter Mieux", ce programme couvre les améliorations jusqu'à 20 000€ à et les réhabilitations jusqu'à 50 000€.

En savoir plus sur https://www.pratique.fr/actu/immobilier-quelles-aides-pour-la-renovation-energetique-4314621.html#LRSSJgRGfOCsq0em.99