Toitures : mettez-vous au vert !

Spécialiste de l'isolation thermique et de la couverture de toit, Prévention du Patrimoine Français s'intéresse de près aux innovations synonymes de développement durable. Parmi elles, la toiture végétale, encore peu connue en France, offre bien des avantages. Présentation.

Chasse au gaspillage d'énergie, meilleure isolation thermique, mais aussi réduction des coûts pour les particuliers. Plus que jamais avenir comme conjoncture riment avec développement durable. Ces derniers temps, les maisons écologiques ont le vent en poupe et les moyens de construire « propre » se multiplient. Les toits végétaux ne constituent pas vraiment une nouveauté. Dans les pays nordiques, ils sont même assez répandus. Tout le contraire de l'Hexagone où ils brillent par leur absence. Mais au fait, connaissez-vous leurs vertus ?

Réducteur de pollution

Un toit végétal absorbe le CO2. C'est donc un bon moyen de contribuer, grâce à son logement, à réduire la pollution atmosphérique environnante. De plus, comme dans un jardin classique, un toit vert favorise le développement de la biodiversité. Evidemment, cela est plus facile à vérifier si vous avez un toit plat et que vous pouvez vous y promener. La pente maximale pour un toit vert est de 35°.

Imperméabilisant hors-pair

Jusqu'à 50 ans de tranquillité pour votre toiture. C'est ce que peut vous offrir sa végétalisation puisque celle-ci protège très efficacement sa membrane étanche contre les intempéries, mais aussi contre les rayons du soleil. Un demi-siècle sans travaux, ça aussi c'est du développement durable non ? Mieux encore, le toit végétal lutte avec efficacité contre les fortes amplitudes thermiques. Résultat, une maison qui en est équipée consomme moins d'énergie fossile. Le compte est bon !

Absorbeur d'eau

Une toiture verte peut absorber jusqu'à 50 % des eaux de pluie. Ce chiffre impressionnant s'explique par les besoins de « sa » biodiversité. 50 % d'eau en moins qui s'écoule de votre toit, c'est moitié moins d'eau à traiter et une économie de l'ordre de 10 % net pour une seule maison. Un argument fort qui touchera davantage, il est vrai, les départements les plus arrosés de France.

Acoustique et esthétique

Vous n'êtes pas encore convaincu ? Peu habitué à de telles finitions, c'est sans doute une question d'esthétique. Il est vrai qu'un toit végétal planté au beau milieu de toitures en tuiles ou ardoises pourrait faire désordre et faire de vous un vrai franc-tireur. Et bien sachez tout de même, ultime argument, que le toit végétal est un parfait isolant acoustique. Dans un environnement quelque peu perturbé par le bruit, il est donc aussi source de bien-être !

L'équipe Prévention du Patrimoine Français

En savoir plus sur l'isolation thermique avec Prévention du Patrimoine Français

En savoir plus sur les couvertures et toitures avec Prévention du Patrimoine Français

Un projet de rénovation ? Contactez Prévention du Patrimoine Français